Marre du quatre pattes ? 5 conseils pour lui apprendre à marcher

apprendre à marcher à bébé

Tous ses petits copains marchent déjà depuis quelques semaines ou quelques mois ? Suivez nos 5 conseils pour le motiver à se lever et lui apprendre à marcher comme un grand ! 

2 conseils pour aider votre enfant à apprendre à marcher


Apprendre à marcher à votre enfant est assez similaire à l'apprentissage du langage. Ainsi, si vous comprenez parfaitement les babillages de votre petit garçon ou de votre petite fille, il ou elle n'éprouvera pas la nécessité d'apprendre à parler correctement, et il en va de même pour ce qui est d'apprendre à marcher. Le premier conseil que l'on peut vous donner donc, c'est de commencer par ne pas donner à votre bébé l'accès à tout ce qui lui fait envie tant qu'il continue à marcher à quatre pattes. Le deuxième conseil que nous pouvons formuler est de le motiver en le félicitant dès qu'il tentera de se mettre debout. Mais attention, prenez garde à lui mettre le moins de pression possible pour apprendre à marcher au risque de retarder le développement en question. 

2 conseils pour vous impliquer dans sa démarche


Les deux conseils que nous vous recommandons à présent visent à vous aider à vous impliquer auprès de votre enfant dans l'objectif de lui apprendre à marcher. Pour commencer, n'hésitez pas à vous investir physiquement : vous pouvez par exemple mettre votre bébé debout et l'aider à marcher en lui tenant les mains. N'hésitez pas non plus à l'aider à s'appuyer sur certains meubles au tout début de sa démarche encore fébrile. Enfin, vous pouvez également lui apprendre à marcher sous la forme d'un jeu en le faisant marcher sur vos pieds par exemple, tout en tenant ses petites mains. 

Mais le meilleur conseil que nous pouvons vous donner reste de ne pas mettre la pression sur votre enfant et, surtout, de ne pas remettre en question votre rôle de parent parce que votre enfant n'est pas encore debout. En effet, et encore une fois comme pour le langage, chaque individu se développe différemment, et ce plus ou moins tôt. À partir de ce constat, dites-vous bien que si votre enfant a mis quelques semaines ou quelques mois de plus pour apprendre à marcher que celui du voisin, non seulement ça n'est pas un drame, mais cela ne jouera en aucune façon sur son développement futur.

Le trotteur pour enfant, une bonne idée ?


Le trotteur pour enfant est un outil particulier. Il peut s'avérer d'une grande efficacité pour aider votre bébé à apprendre à marcher, sans compter que celui-ci sera beaucoup plus autonome et sera libre de déambuler dans la maison grâce à son trotteur. Cela étant, il s'agit d'un accessoire à utiliser de manière ponctuelle, sans en abuser. En effet, il n'est pas question d'élever un enfant au trotteur, surtout pour lui apprendre à marcher. Il faut considérer ce produit comme une béquille, son usage doit rester modéré et votre implication dans son apprentissage reste la meilleure solution pour l’aider sur le long terme. Le trotteur pour enfant est donc tout à fait intéressant mais ne suffira pas à lui seul à apprendre à marcher à votre bébé.

La tablette éducative : on décrypte pour vous les pour et les contre

maman-enfant-tablette-educative

Votre enfant est curieux, il vous demande beaucoup de choses ? Malheureusement, comme tous les parents du monde, vous manquez de temps pour lui répondre. Et si une tablette éducative pouvait étancher sa soif d'apprendre ?


La génération des digitals natives


Les enfants nés avec internet et qui n'ont jamais connu la vie en dehors du numérique font partie de ce que l'on appelle des « digital natives ». La maîtrise de l'outil informatique est un véritable atout pour eux au niveau professionnel mais cette exposition constante au numérique est tout de même à encadrer. Il appartient donc, dès maintenant, à chaque parent de cette nouvelle génération de veiller à ce que votre petit garçon ou votre petite fille sache grandir en maîtrisant au maximum tous les bénéfices apportés par la technologie numérique tout en en comprenant les dangers et les risques. En ce sens, une tablette éducative ou une tablette tactile pour enfant est l'occasion idéale de permettre à votre enfant d’appréhender les outils numériques pas à pas et en toute sécurité.


Pourquoi une tablette éducative est-elle intéressante ?


Une tablette éducative ou une tablette tactile pour enfant présente un certain nombre d'avantages. En premier lieu, une tablette éducative sera en mesure de répondre à de nombreuses questions que votre petit garçon ou votre petite fille sera amené(e) à se poser. Cela dit, vous gardez un contrôle total dans la mesure ou une tablette tactile pour enfant ne permet pas l'accès à des sites potentiellement dangereux ou inappropriés. 

Enfin, grâce à une tablette éducative, votre enfant pourra avoir accès à toute la technologie numérique et en tirer les bienfaits que cela peut offrir pour son futur sans pour autant se mettre en danger. Car bien plus que de l'apprentissage, une tablette tactile pour enfant vous offre la possibilité de lui faire découvrir la technologie sans risques. Un ordinateur portable, ou même un simple smartphone, même équipé d'un contrôle parental n'est jamais sûr. Avec une tablette éducative ou une tablette tactile pour enfant, tout le monde est en sécurité !


Quelles sont les précautions à prendre avec une tablette pour les enfants ?


Une tablette éducative ou une tablette tactile pour enfant présente, comme nous l'avons vu, un grand nombre d'avantages. Elle permet en effet de développer l'apprentissage numérique de votre enfant tout en le protégeant des dangers relatifs à une connexion internet. Cela étant, un grand nombre de pédiatres s'accordent à dire qu'il peut être malsain d'exposer un enfant aux écrans (télévision, ordinateur, tablette, etc...) avant l'âge de 3 ans. À partir de là, et même si vous souhaitez initier votre bébé au numérique à l'aide d'une tablette éducative ou d'une tablette tactile pour enfant, avant 3 ans, pensez malgré tout à développer ses autres sens !


Magalogue 2017 - Tout doux sur sa peau



Pour dorloter bébé, rien de tel qu’un tissu tout doux sur sa peau câline. Entre style, confort et sécurité, les vêtements pour bébé sont à choisir et entretenir avec soin.
Comme une caresse sur sa peau toute fraîche, les vêtements de bébé doivent lui procurer une sensation de douceur égale à celle de son épiderme. Que ce soit pour l’habiller, le promener ou bien encore le sécher, les parures textiles sont autant d’achats plaisir, qui méritent tout de même réflexion.

LE B.A.B.A DES BONNES MATIÈRES

Toute neuve, la peau de bébé est immature. Sujette aux rougeurs et irritations, elle est au contact permanent des vêtements. Le choix des tissus est primordial pour la préserver : priorité donc aux fibres naturelles, avec une large préférence pour le coton, encore mieux s’il est bio, car c’est la matière idéale pour éviter les risques d’allergie ! Choisissez-le surtout pour les pièces directement au contact de la peau, comme les bodies, les serviettes de bain, les draps et le linge de lit de bébé. Quant à la laine, qui aura tendance à attirer les acariens, préférez-lui plutôt l’acrylique ou encore mieux, les associations de matières, type velours ou maille de coton pour les vêtements de seconde couche. N’oubliez pas que la douceur d’un tissu peut cacher bien des désagréments. Si la microfibre est agréable au toucher, portée elle a tendance à favoriser la sudation de bébé.

À L’AISE DANS SES HABITS

Le confort est un critère majeur dans le choix des vêtements pour bébé. Loulou doit pouvoir bouger facilement, et étirer ses jambes dans sa grenouillère. Faites attention à ses orteils, qui ne doivent pas être recroquevillés dans les pieds, trop petits, de son pyjama. L’aspect pratique est aussi important pour les parents qui changent bébé, avec un petit côté comique quand il s’agit du premier !
De fait, optez pour des pressions et des enfilages cache-cœur, des encolures américaines ou des fermetures éclair visibles qui facilitent les manipulations. La nuit, optez pour un nid d’ange ou une gigoteuse confortable afin que bébé puisse dormir avec un confort optimal. Plus grand, lorsque bébé commencera ses premières vadrouilles à quatre pattes, veillez à la résistance des vêtements. Enfin, au moment des premiers pas, privilégiez les coupes souples et les lignes sportswear, qui faciliteront bien plus la tâche (la marche !) à bébé qu'un pantalon en toile ou un collant qui glisse !

FACILES À ENTRETENIR

Entre les renvois, les restes de petits pots ou les marques de feutre, les habits de Loulou en voient de toutes les couleurs ! Un change au minimum est nécessaire dans une journée, et le bal des lessives doit suivre le rythme. Ainsi, regardez bien les étiquettes avant de jeter votre dévolu sur une pièce. Elle doit non seulement pouvoir passer à la machine, mais aussi supporter les lavages à 60 degrés, température la plus efficace pour éliminer les bactéries. Attention ! Ne succombez jamais à l’envie d’enlever une tâche de carotte à la javel : mal rincée, elle peut être très irritante pour la peau de votre tout-petit.

ET N’OUBLIEZ PAS !

• Lavez les vêtements de bébé juste après les avoir achetés.
• Prenez une taille en plus pour les combinaisons pilotes.
• Laissez des tenues de secours chez vos proches et dans la voiture.
• Changez régulièrement le linge de lit de bébé.


Magalogue 2017 - La toilette de bébé



Comme un rituel sacré, la toilette de bébé est nécessaire pour son équilibre. C’est surtout l’occasion, jour après jour, de pouponner son enfant dans un tendre tête-à-tête, qui procure autant de bien-être à bébé que de plaisir à maman ou papa !
Pour participer à sa bonne santé et à son épanouissement, bébé a besoin d’une hygiène toute particulière. Grâce à un matériel adapté, vous pourrez transformer cette nécessité en moments complices et pédagogiques, en route vers la propreté.


Une bonne hygiène élémentaire



Du bain au change : voilà bébé tout propre et tellement beau… Et cette fameuse odeur ! Un plaisir, lui doit (presque) tout à une toilette précautionneuse. Au-delà des gestes et des techniques que vous apprendrez à la maternité, l’équipement à la maison et les produits de toilette bébé jouent un rôle fondamental dans le bon entretien de son bébé. De base, ils se constituent d’une baignoire et d’une table à langer. Des indispensables à prévoir, monter et installer bien avant la naissance de bébé. Avec en moyenne 7 à 8 biberons par jour les premiers temps et autant de changes quotidiens, impossible de faire l’impasse dessus. Pareil pour les accessoires de nettoyage : le secret pour ne jamais être à court est autant d’en avoir que d’en prévoir !


Pratique pour les parents



Lointain souvenir de sa poche amniotique, bébé adore l’eau. Pour autant, le choix de la baignoire de bébé doit répondre surtout aux critères pratiques… des parents. Bébé s’y plaira d’autant plus que papa ou maman le baignera avec assurance et fluidité. De la hauteur à la contenance, en passant par le mode d’évacuation de l’eau et surtout son rangement, le choix de la baignoire de bébé mérite réflexion. Tout comme celui de la table à langer d’ailleurs : d’angles, à roulettes ou bien encore rurale, c’est tout autant de mesures à prendre et d’espaces à aménager. Et si l'on vit dans un deux-pièces, pas de panique : nombreux sont les modèles pliables, réglables ou multifonctionnels qui vous permettront d’économiser de la place, tout en vous garantissant confort et sécurité.


Amusant pour les enfants



Au-delà du simple aspect sanitaire, la toilette de bébé est un moment propice aux échanges avec papa ou maman. Rien de tel alors qu’un livre en plastique ou un thermomètre en forme de poisson pour émerveiller Chouchou et cultiver son éveil. Plus tard, bébé sera heureux de passer de sa baignoire de nourrisson au siège de bain, où il pourra jouer avec le jet d’eau et ses jouets de bain. Enfin, lorsque viendra l’heure d’en finir avec les couches, autant choisir un pot d’apprentissage attrayant et rassurant. À l’effigie de ses personnages favoris, muni d’un couvercle en version nomade ou alors à l’aide d’un réducteur de toilette évolutif pour faire comme les grands, plus bébé sera amusé par son nouveau trône, plus vite il se prendra au jeu de la propreté !


ASTUCES DE MAMAN



• Vaporisez l’eau de bébé sur les vêtements plutôt que sur la peau
• Jamais la même compresse pour les deux yeux !
• N’utilisez que les cotons tiges à embouts adaptés pour bébé
• N’oubliez pas de nettoyer l’arrière des oreilles !

• Ayez toujours des lingettes dans votre sac !

Magalogue 2017 - A table



Durant sa première année, l’alimentation bébé est l’une des préoccupations fondamentales des parents. Elle va lui permettre de prendre du poids, de grandir, d’être en bonne santé et de s’épanouir !
Dès les premiers jours, les parents vont vivre au rythme des repas de bébé. Pendant les premiers mois de sa vie, votre nouveau-né se nourrira exclusivement de lait. Puis progressivement, avec la diversification alimentaire bébé, des purées de légumes, des fruits et des protéines (viande, poisson, œuf) feront leur apparition. Les questions seront nombreuses et la patience nécessaire !

Allaitement* ou biberon ?



C’est la question que chaque maman se pose après avoir accouché. Pour certaines, la décision est prise depuis longtemps, d’autres veulent essayer pour voir... dans tous les cas, sachez que le bon choix est celui avec lequel maman et Bébé se sentent le plus à l’aise. Les mamans allaitantes pourront utiliser un tire lait si elles doivent s’absenter ou si elles souhaitent passer le relais au papa. Les mamans pourront également utiliser un coussin d’allaitement pour soulager leur dos et leurs bras pendant l’allaitement maternel ou au biberon.


L'alimentation bébé des premiers mois: du lait, du lait et encore du lait !



Si vous n’avez pas opté pour l’allaitement exclusif, vous aurez besoin de biberons (prévoyez-en plusieurs, plus pratique pour la nuit notamment, car vous n’aurez certainement aucune envie de laver un biberon à 3 heures du matin), d’un goupillon pour les nettoyer et d’un arbre à biberons, très pratique pour les faire sécher. Vous pouvez également vous munir d’un chauffe biberon, très utile pour chauffer les biberons tout en les stérilisant. Les biberons existent en verre, en plastique, anti-coliques… et les tétines, qui se changent tous les 3 mois environ, se déclinent également en silicone, caoutchouc, ronde, plate, à plusieurs vitesses... Si vous hésitez, proposez-en plusieurs à bébé et c’est lui qui fera son choix !


Le bon rythme des repas de bébé 



En moyenne, un nourrisson prend un biberon toutes les 3 heures le premier mois, puis progressivement, il finira par prendre 4 repas par jour aux alentours de ses 3-4 mois. Quant à l’allaitement, il se fait à la demande. C’est Bébé qui gère !


Du biberon à la diversification alimentaire 



Désormais, la diversification peut se faire dès le 5ème mois de Bébé. Votre pédiatre vous indiquera le meilleur moment pour commencer. C’est le début d’une nouvelle aventure et également le moment de sortir votre robot cuiseur ou babycook pour concocter de bons petits plats ! Au départ, il ne prendra que quelques bouchées le temps de s’habituer au goût et au contact avec la cuillère. Choisissez-la en silicone de préférence, plus pratique et agréable pour Bébé. Puis peu à peu, les quantités vont augmenter, et vers ses 3 ans, Bébé mangera comme les grands ! Vers 7 mois, quand il se tiendra bien assis, vous pourrez l’installer dans une chaise haute pour que le repas de bébé devienne un moment convivial à partager en famille. Pensez également aux chaises hautes évolutives, afin d’anticiper la croissance de votre bébé.


LE SAVIEZ-VOUS ?



Si bébé refuse un aliment, ne désespérez pas ! Il faut proposer en moyenne 7 ou 8 fois un aliment pour qu’il se familiarise avec lui. Persévérez ! Il commencera par le regarder, le goûter, et enfin, un jour, l’aimer ! N’hésitez pas à soigner la présentation de ses assiettes et à lui faire prendre ses repas avec vous pour qu’il vous voie apprécier certaines choses et lui donner envie de devenir un véritable petit épicurien !


*L’allaitement exclusif au sein est recommandé jusqu’à l’âge de six mois par l’OMS

Magalogue 2017 - Jouer c'est grandir



Les jeux de bébé vont prendre une place importante dans les premières années de sa vie. Avec ses jouets, il va s’amuser, mais aussi apprendre et développer sa motricité.
En tant que parent, vous allez guider Bébé sur le chemin des premiers apprentissages et de l’autonomie. Vous allez aimer voir ses progrès quotidiens, et ces moments sont idéals pour créer du lien et de l’échange.

Développer sa motricité



La première année, le développement de votre bébé va être spectaculaire. Au fil des mois, il apprendra à tenir sa tête, à se retourner sur le ventre, à attraper des objets avec ses mains, à se tenir assis... jusqu’à acquérir les quatre pattes puis la marche ! Pour l’aider dans ces découvertes, les jeux pour bébé sont des alliés de taille. En effet, ils vont l’inciter à contrôler ses bras, mais aussi solliciter tous ses sens grâce aux multiples couleurs, sons et matières qu’ils proposent. Le tapis d’éveil bébé par exemple, est un formidable terrain de jeu que votre bout ’chou ne se lassera pas d’explorer.


Créer du lien avec son enfant


Si le jeu est un excellent moyen de stimuler votre bébé, il vous permet aussi d’échanger avec lui et de créer du lien. Il commencera par suivre du regard un jouet que vous lui proposerez. Puis, il aimera vous regarder lui chanter des chansons, applaudir à ses exploits et rire avec lui. À vous de trouver les moments les plus propices pour jouer et partager. Les jouets de bébé vous aideront également à aborder certaines étapes plus délicates : les livres pour bébé du soir avant la séparation de la nuit, l’ours en peluche ou le doudou bébé qui rassure à la crèche ou chez la nounou...


Apprendre en s'amusant 



Petit à petit, Bébé va passer du transat dans lequel il regarde les formes de ses jouets, au tapis d’éveil bébé sur lequel il les attrape, puis aux cubes à empiler, aux livres pour bébé dont il va aimer tourner les pages... Et enfin, quand il aura compris qu’il peut bouger tout seul, l’envie de découvrir le monde se fera sentir ! Les trotteurs bébé ou porteurs bébé vont alors l’aider à se déplacer. C’est un premier pas vers l’indépendance et la liberté ! Son développement musculaire va lui donner la possibilité de faire ce dont il a envie. C’est un tout autre monde qui s’offre à lui et dans lequel il commence à prendre conscience de lui-même.


Un bébé en sécurité


S’amuser et acquérir de l'autonomie sont des étapes essentielles dans le développement de votre bébé, mais elles doivent toujours se faire en sécurité. Dans son transat, vous pouvez le laisser jouer un peu avec un portique d’éveil, mais veillez à ce qu’il soit toujours bien attaché, même s’il ne sait pas encore se retourner ! Quand il commence à bouger et que vous avez des choses à faire, le parc bébé est une bonne solution pour que Bébé puisse jouer sans crainte qu’il ne se cogne ou qu’il explore des endroits dangereux de la maison.


Magalogue 2017 - Se sentir bien à la maison



Vous vous apprêtez à accueillir votre bébé à la maison et vous voulez que votre foyer soit le plus doux possible pour lui. Avant son arrivée, vous avez donc quelques aménagements chambre bébé à faire. Chez Babies’’R’’Us, vous trouverez tout ce qu’il vous faut pour installer bébé chez vous !
Il est temps de préparer la chambre de bébé et de lui créer un univers douillet, où il pourra dormir, rêver, jouer et grandir. Entre confort, sécurité et déco, voici nos conseils pour que les parents sachent comment faire dormir bébé, que bébé se sente bien chez lui et passe de bonnes nuits. Bienvenue chez toi !

Choisir le bon lit



Pendant les six premiers mois de sa vie, un bébé peut dormir entre 14 et 20h par jour... Il est donc essentiel de faire de son sommeil un moment agréable. Une fois l’espace choisi pour installer sa chambre, par quoi commencer ? Entre berceaux bébé et lits bébé à barreaux, votre cœur balance. Après avoir passé neuf mois dans votre ventre, votre bébé aura besoin de se sentir comme dans un cocon. Les premiers temps, un berceau bébé est une bonne option et vous permettra de le déplacer facilement d’une pièce à une autre, afin d’éviter les allers-retours dans sa chambre. Loulou peut y dormir pendant quelques temps, puis le lit bébé à barreau viendra prendre le relais. Ce dernier vous offre en effet plusieurs options selon le modèle : il peut être évolutif, à roulettes, avec des rangements ou encore avec un sommier réglable en hauteur. Par ailleurs, si c’est une question de budget, c’est un meilleur investissement à long terme puisque bébé va grandir et que vous aurez besoin d’un lit adapté à sa taille et d’un matelas bébé. Enfin, en cas de déplacements fréquents, vous pouvez également envisager l’achat d’un lit parapluie, idéal pour les familles nomades.

La sécurité avant tout



Une fois le lit choisi, il va falloir investir pour qu’il dorme paisiblement. Pour autant, quand vous coucherez bébé, il sera important de ne pas placer autour de lui de peluches ou d’oreillers rembourrés, qui peuvent être à l’origine de suffocations. Il est important également de placer son lit loin du chauffage et des fenêtres. N’oubliez pas d’ailleurs de prévoir des rideaux afin de filtrer la lumière, bébé apprendra ainsi progressivement à distinguer le jour et la nuit. Il est également recommandé de placer dans la chambre un babyphone pour veiller sur lui quand vous êtes dans une autre pièce. Il en existe plusieurs modèles offrant différentes fonctionnalités, comme le babyphone vidéo ou connecté à votre smartphone… Et toujours dans l’esprit du confort et de la sécurité, pensez à installer un thermomètre chambre bébé pour surveiller la température de sa chambre qui ne doit pas être supérieure à 18 ou 20°. Enfin, à partir du moment où il devient mobile, autour de 6 ou 8 mois, vous devez avoir pris toutes les mesures de sécurité (barrière de sécurité bébé, coins de meuble, cache-prise...) qui s’imposent sans l’empêcher de s’aventurer dans la maison.


Soigner la déco



Confort, sécurité... c’est fait. Place aux idées déco chambre bébé ! Offrez-lui un univers rien qu’à lui, qui rendra sa chambre agréable et pleine de vie. Vous pouvez ainsi intégrer à sa chambre un fauteuil pour vous lorsque vous l’allaitez ou le bercez. Un tapis tout doux au sol pourra l’accompagner lorsqu’il commencera à déambuler partout à quatre pattes ou que vous l’installerez tranquillement pour jouer. Indispensable également : une jolie veilleuse bébé, pour que bébé n’ait pas peur d’être dans le noir, ainsi qu’un mobile, pour l’aspect utile, car décoratif et propice à son éveil.


Les 5 indispensables


• Un lit
• Un doudou
• Un baby phone
• Une veilleuse

• Une gigoteuse