Évolution de la norme européenne : quel siège auto choisir en 2017 ?



Vous êtes sur le point d'acheter un nouveau siège auto ? Découvrez les nouvelles règles européennes en matière de sécurité pour les sièges et les nacelles pour voiture en 2017.

Pourquoi les normes européennes sur les sièges auto changent en 2017 ?


Dans la mesure où la technologie ne cesse d'évoluer, que ce soit en matière de véhicules ou en matière de siège auto et de nacelle pour voiture ; il est donc logique que la législation s'adapte au niveau européen. De plus, cette dernière s'appuie notamment sur de nouvelles batteries de tests plus réalistes, qui permettent de mieux appréhender la sécurité de l'enfant dans son siège auto ou sa nacelle de voiture. Ces nouveaux tests ont, en particulier, été effectués à l'aide de mannequins mieux conçus, plus proches d'un véritable enfant. Enfin, les précédentes batteries de tests effectuées dans l'optique de mettre en place les normes en vigueur ne prenaient en compte que les chocs frontaux en cas d'accident. Désormais, les nouveaux tests incluent également les chocs latéraux, ce qui modifie nécessairement les normes concernant la conception des sièges auto et des nacelles pour voiture et vous permettent de mieux savoir quel siège auto choisir. 

Janvier 2017, la fin des rehausseurs sans dossier


Déjà en janvier 2017, les normes européennes sur le siège auto ou la nacelle pour voiture ont été sujettes à quelques modifications. Si vous n'en aviez pas encore pris connaissance, c'est pour vous le moment de le faire ! Le principal changement qui est apparu est l'interdiction de rehausseurs et donc de sièges auto sans dossiers pour les enfants mesurant moins de 125 cm. Les anciens modèles resteront disponibles quelques temps mais disparaîtront au fur et à mesure. La raison de l'imposition des dossiers sur le siège auto de votre enfant tient aux nouveaux tests effectués qui montrent que le dossier permet non seulement une meilleure prise de la ceinture de sécurité, mais également une protection accrue en cas de choc latéral. Vous saurez désormais quel siège auto choisir, et ce en prévision de l'été 2017 en lisant le paragraphe suivant. 

Le passage à la phase 2 de la législation R129 à l'été 2017


La législation R129, entamée en juillet 2013, constitue la dernière norme européenne en vigueur au sujet des sièges auto et des nacelles de voiture. Ce nouveau texte européen, appelé également I-Size, renforce les règles qui régissent la sécurité de l’enfant en voiture. Elle impose déjà de faire voyager les enfants en siège auto Isofix, dos à la route, et ce, jusqu’à l’âge de 15 mois. Ce qui va changer à compter de l'été 2017, c'est le passage à la phase 2 de la législation I-Size, qui impactera surtout les normes concernant les enfants de plus de 100 cm. Concrètement, les modifications sont les suivantes : en premier lieu, et à l'instar d'un siège auto ou d'une nacelle de voiture destinée à un enfant de moins de 100 cm, la classification pour les plus grands s'effectuera désormais elle aussi en centimètres, et non plus en kilogrammes. Ceci pour la simple raison que les parents connaissent généralement mieux la taille précise que le poids de leur enfant. Cette règle vous aide donc à savoir de manière plus efficace quel siège auto choisir. De plus, cette nouvelle réglementation alourdit celle de janvier concernant les dossiers. Désormais, tout siège auto ou rehausseur devra être équipé d'un dossier, même pour un enfant de plus de 105 centimètres. Sachez enfin qu'en France, un enfant n'est plus tenu de disposer obligatoirement d'un siège auto ou d'une nacelle de voiture à partir de 135 centimètres. 

Pour garantir la sécurité de votre enfant, n’hésitez pas à vous orienter vers des marques de confiance et qui ont fait leurs preuves comme Bébé Confort ou Chicco.