5 règles d'or pour que votre virée dans un magasin de jouet ne se transforme pas en cauchemar






Vos enfants réclament souvent des jouets ? Découvrez nos différentes méthodes pour mieux gérer vos passages dans les magasins de jouet. 

Pourquoi votre enfant peut-il avoir un comportement inapproprié dans un magasin de jouet ? 


Vous vous demandez peut-être pourquoi votre enfant a des accès de colère ou deviens capricieux, voire complètement ingérable dès lors qu'il pénètre dans un magasin de jouet ? La raison n'est pourtant pas si compliquée que cela. Imaginez-vous vous-même au sein d'une boutique recelant l'ensemble de vos articles préférés : l'argent vous brûle les doigts et vous n'avez qu'une envie, « faire chauffer la carte bleue ». La différence est qu'en tant qu'adulte, vous avez la possibilité de connaître votre budget et de vous fixer des barrières financières en fonction de vos envies, de vos besoins et surtout de vos possibilités. Mais cela n'est pas le cas pour votre enfant, et en pénétrant dans un magasin de jouet rempli de tout ce dont il désire, il aura tendance à s'exprimer, non pas de manière raisonnée, mais de la seule manière qu'il puisse exercer pour le moment, ce qui n'est pas toujours aisé pour les parents. 

Voici donc 5 conseils à la fois très simples mais néanmoins efficaces pour que votre virée dans un magasin de jouet comme Toys’R’Us ne se transforme pas en cauchemar !


2 règles tout en douceur pour gérer les crises de votre enfant au sein d'un magasin de jouet


La première règle élémentaire pour gérer les crises de votre enfant dans un magasin de jouet est de commencer par lui montrer l'exemple. En ce sens, il faudra prendre sur vous et faire un maximum d'effort pour adopter une posture et des gestes très doux. Les enfants étant de véritables éponges, celui-ci risque de s'énerver d'autant plus s'il ressent votre stress et votre agacement. Nous vous conseillons alors, en dehors de gestes et d'une attitude calme, de lui parler avec une voix plus douce et plus calme qu'à l'habitude, tout en le rassurant et en lui expliquant les choses clairement, sans pour autant l'infantiliser outre mesure. 

La deuxième règle consistera à lui adresser des gestes physiques rassurants. N'hésitez pas à le prendre dans vos bras pour le calmer, à lui caresser gentiment la joue, ou tous autres gestes affectueux que vous seuls connaissez pour calmer votre petit garçon ou votre petite fille. Si cela fonctionne à la maison, il n'y a à priori aucune raison pour que ça ne fonctionne pas dans un magasin de jouet. 


3 règles élémentaires pour l'occuper, le stimuler et capitaliser sur ses efforts


Les 3 dernières règles pour gérer les crises de votre enfant dans un magasin de jouet sont basées sur le fait de le stimuler. Les enfants aiment particulièrement se sentir utiles et investis d'une mission. Pourquoi dans ce cas-là ne pas lui en proposer une afin de l'aider à gérer sa crise ? Vous pouvez par exemple lui demander de porter votre panier ou de pousser le caddie en lui indiquant bien que cela vous rendra énormément service. L'important est de le distraire tout en le stimulant et en lui donnant l'impression de se rendre utile. Une fois la mission accomplie, et si votre enfant est calmé, tout va bien, mais vous pourriez éventuellement lui confier une dernière mission : choisir une récompense en parcourant le magasin de jouet pour dénicher un jeu dans une fourchette de prix que vous aurez fixé. Une manière de le responsabiliser et de lui apprendre à faire des concessions.