Calmer un enfant lors d'une grosse colère

calmer colère enfant


Les colères des enfants sont parfois synonymes d'un mal profond. Comment calmer son enfant et comment gérer ses colères ? Les jeux peuvent-il aider ? Un article pour comprendre plus précisément ces épisodes parfois trop vite apparentés à des caprices. 

Être à l'écoute de la colère de votre enfant 


Lorsque vous devez gérer la colère de votre enfant, la première chose à faire est de l'écouter. En effet, si vous ne savez pas d'où vient le problème, il pourra ainsi l'exprimer librement, quitte à ce que la colère de l'enfant soit exacerbée. Et si vous n'avez aucune idée de la source du problème, ce sera alors peut-être pour vous l'occasion de le découvrir. 

Dans cette optique, restez bien à l'écoute de cet épisode de colère. Que vous connaissiez le problème ou non, le fait de rester bienveillant envers lui en lui expliquant qu'il a tout à fait le droit de l'exprimer peut être un énorme pas en avant pour calmer sa colère. Donner une vraie légitimité à la colère d'un enfant reste le meilleur moyen de commencer à débloquer la situation. 

Rester ferme malgré la colère de l'enfant 


Cela dit, et même s'il est important de laisser s'exprimer la colère de l'enfant, il est tout aussi fondamental pour lui comme pour vous de rester à la fois calme et ferme face à celle-ci. Ainsi, après avoir laissé votre enfant s'exprimer, maintenir une position à la fois ferme et cohérente lui donnera un sentiment de stabilité qui ne peut qu'aider à calmer la situation. 

Toujours dans cette optique, et si votre enfant a tendance à se mettre en colère à chacune de vos décisions, n'hésitez pas à lui expliquer votre position sur le sujet. Le fait d'avoir face à lui, un adulte à la fois calme et ferme, susceptible de lui expliquer les choses, est l'un des meilleurs moyens pour commencer à calmer votre enfant

Calmer l'enfant en lui parlant et en s'assurant de ses besoins 


Pour terminer sur ce sujet, il existe encore une multitude de méthodes pour calmer un enfant. Comme nous l'avons vu, au moment de la colère de votre enfant, la libre expression, l'écoute, la compréhension, la fermeté et des explications claires sont d'excellents atouts. 

Bien entendu, vous pouvez aussi calmer votre enfant avec de l'affection physique, ou en modifiant son environnement afin qu'il s'y sente davantage à l'aise par exemple. Cela dit, calmer la colère d'un enfant peut également passer par quelques récompenses matérielles (un jouet dans la majorité des cas) qui lui feront plaisir. Ainsi, vous pouvez par exemple conclure avec lui une sorte de marché : si l'enfant est en colère et réclame certaines choses, offrez-lui en au moins une partie, à condition bien sûr que ce soit la garantie pour calmer son humeur. 

Il s'agit en quelque sorte, au travers de l'ensemble de cet article, d'un contrat social entre vous et votre enfant, mêlé à la fois d'expressions, d'écoute, de compréhension, de fermeté et de récompenses occasionnelles.