L'éducation positive c'est quoi ?

éducation positive


Tendance ou véritable méthode d'éducation ? Découvrez les principes réels de l'éducation positive, son application et tout ce que cela comporte pour le développement de votre enfant au quotidien. 

Quels sont les principes de l'éducation positive ? 


Avant toutes choses, il faut savoir que l'éducation positive s'appuie sur des découvertes en matière de neurosciences et vise à optimiser l'éducation de l'enfant en corrélation avec les mécanismes d'apprentissage du cerveau. Si ces découvertes sont régulièrement contestées, l'éducation positive n'en fait pas moins un fondement pour une méthode basée sur plusieurs grands principes. 

Les revendications principales de l'éducation positive sont par exemple la récompense plutôt que la punition, le fait d'apprendre à aimer les règles plutôt que de les craindre ou de les respecter sans les comprendre, l'encouragement au quotidien de l'enfant pour le motiver et bien entendu ce que l'éducation positive nomme la CNV, c'est-à-dire la Communication Non Violente

À quoi ressemble l'éducation positive au quotidien ? 


Exercer l'éducation positive au quotidien, cela passe avant tout par une révision totale de la relation parent-enfant ainsi que par l'oubli de beaucoup de choses que l'on connaît en matière d'apprentissage

Ainsi, l'éducation positive se base notamment sur une auto-discipline permanente de l'enfant comme des parents. Ces derniers ont un rôle particulièrement important à jouer dans l'éducation positive puisque c'est vous-mêmes qui devaient inculquer à votre enfant une certaine discipline et le goût des règles, tout cela sans force ni coercition. 

L'éducation positive repose alors sur un dialogue permanent, et surtout sur une valorisation constante de l'enfant, quitte à l'encourager même lors de ses échecs. Attention à ne pas caricaturer l'éducation positive pour autant, car elle ne prône bien entendu pas un laxisme ou un enfant-roi, mais un juste milieu visant à responsabiliser l'enfant et à le décomplexer, à l'aider à comprendre les règles et les contraintes et à le motiver plutôt qu'à le punir, le forcer, voire le culpabiliser. 

Avantages et inconvénients de l'éducation positive 


Après ces quelques explications, il est aisé de remarquer que l'éducation positive est à double tranchant, et que comme toute forme d'éducation, elle comporte certains avantages comme certains inconvénients. 

Parmi les avantages de l'éducation positive, nous pouvons souligner une valorisation certaine de l'enfant qui est essentielle pour sa construction personnelle, mais aussi la mise en avant d'une auto-discipline qui peut lui permettre de développer par lui-même de nombreuses facultés innées chez lui. Enfin, l'éducation positive peut être très bénéfique pour la relation parent-enfant dans la mesure où vous n'aurez plus à jouer le « rôle du méchant » qui force, interdit et punit, mais au contraire d'une ancre solide et communicante, de manière douce et rassurante. 

Malheureusement, l'éducation positive présente les inconvénients de ses avantages : le développement de l'enfant par sa propre discipline peut être risqué pour ceux qui n'en ont pas suffisamment et pour qui l'éducation positive pourrait devenir contre-productive dans leur apprentissage. Enfin, si l'éducation positive modifie la relation parent-enfant, attention du même coup à ce que l'abolition de la culpabilisation de l'enfant ne se transforme pas en la création d'une culpabilisation parentale face au moindre revers.